Running from the dead


Non classé / dimanche, juillet 22nd, 2018

Il y a quelques mois, ma soeur m’a appelée pour me proposer de participer à la Run from the dead de Mâcon! Ma réaction à dû être, à peu près, « participer à quoi ?? ». Voici donc quelques explications si, comme moi à l’époque, vous ne connaissez pas : une Run from the dead est une course d’orientation nocturne où, en plus de chercher des balises, vous êtes susceptibles de rencontrer quelques zombis !

J’ai adoré l’idée ! Ma sœur m’a donc inscrite avec elle, d’autres membres de notre famille et des amis à l’édition mâconnaise . En effet, il faut participer en équipe.

Une semaine avant l’événement…

Quelques jours avant la course, nous avons reçu la notice de jeu et le nom du scénario dans lequel nous allions plonger: Le monde de Negan. Pour ceux qui suivent la série « The walking dead » cela devrait évoquer quelques souvenirs…Pour les autres, Negan est dans la série une sorte de leader psychopathe dirigeant un groupe de survivant. Il a pour habitude de terroriser son monde avec une batte de Baseball entourée de barbelés. Bref, un homme fort sympathique !!

Dans cette notice, on trouve la lettre d’une survivante nous donnant quelques indications sur ce qui nous attend, un petit mot des organisateurs (nous promettant frissons, immersion et montée d’adrénaline) et des informations sur le lieu de l’événement, les horaires et la tenue à prévoir.

Après avoir lu tout ça, j’avais de plus en plus hâte d’aller affronter des zombis !

Le jour J

Suite à ma journée de travail, je suis partie en direction de Mâcon avec la peur de ne pas arriver à l’heure mais ouf, aucun soucis sur la route et je suis finalement arrivée la première sur les lieux. Après avoir retrouvé tout le monde, nous nous sommes dirigés à l’entrée du château où se déroulait la course d’orientation. Premier bon point: le lieu était très joli. Une fois franchi le portail, nous sommes directement plongé dans l’ambiance avec un accueil militaire et des voitures retournées…

Nous avons ensuite pénétré dans le « camp de base » où se trouvait plusieurs stands : accueil, nourriture et tir (organisé par un club d’air soft de la région). Ambiance militaire ici également, parsemé de cris des participants déjà parti à la rencontre des zombis…

Nous avons été nous enregistré auprès des organisateurs qui nous ont remis un sac à dos de survie,un plan du parc où allait se dérouler l’aventure et notre ceinture de vie. Dans le sac à dos se trouvait : une gourde, une barre de céréale et quelques goodies. Nous avions aussi une boussole par équipe. Je n’en avais pas tenue depuis de nombreuses années et il m’a fallu quelques minutes pour me rappeler comment cela fonctionne ! Notre ceinture de vie était constituée de deux bandes rouges scratchées à la ceinture : si les zombis arrivaient à nous les arracher, nous étions morts…

Sur le plan se trouvait les différentes balises que nous allions devoir trouver ainsi que des indices pour y parvenir.

L’excitation était à son comble! J’ai été ravie quand notre groupe a été appelé pour se diriger dans le sas d’entrée de la course!

Run from the dead, le commencement

Nous voici donc, mon équipe ainsi que d’autres participants, enfermés dans un sas avec deux militaires à l’air pas très cordial. Une bande audio se met en route et nous plonge encore plus dans l’univers apocalyptique… Une jeune femme nous explique que le monde est rempli de zombis et que les rares survivants doivent combattre chaque jour pour survivre. Certains ont pris le contrôle de zone géographique et nous nous trouvons actuellement sur le terrain des « Survivants ». Ces derniers sont dirigé par le funeste Negan.

Nous avons ensuite été pris en charge par des hommes armés qui nous ont conduit, en petite foulée, sur une sorte de terrain vague. Ici, nous avons passé un bon moment de rigolade avec nos ravisseurs qui nous ont fait faire pompes, aller-retour en courant et autres joyeusetés « physiques ». Est ensuite venu le moment de rencontrer Negan : fumigène et bande-sonore angoissante ont accompagné son arrivée. Il était très convaincant et nous a refait un speech avant de nous envoyer à la recherche des balises. Que l’aventure commence !

La course en elle-même

Nous avions donc une heure pour trouver le maximum de balises. Il fallait les poinçonner sur notre carte pour prouver que nous les avions découvertes. Et, surtout, ne pas mourir en perdant nos deux vies !

Nos premières minutes ont été hésitantes et un peu angoissées. La nuit commençait à devenir bien noire et nous avancions sur un sentier en ayant allumer nos lampes frontales. J’avais l’impression que derrière chaque tronc d’arbre allait se trouver un mort-vivant prêt à s’abattre sur moi. L’immersion était totale !

La première rencontre avec un zombi a été à la fois drôle et un peu décevante : en effet, le premier que nous avons croisé était en train de fumer sa cigarette et c’est en nous voyant qu’il est revenu dans son rôle ! La scène était assez déconcertante haha. Puis nous sommes tombés sur une horde qui a dispersé notre équipe dans tous les sens et nous a remis dans l’ambiance.

Après une petite frayeur suite à la chute d’une de nos amies, nous avons repris notre chemin et nous avons trouvé nos premières balises !

Des militaires faisaient des rondes à différents endroits du parc. Ils permettaient de tenir éloigné les zombis de certains ponts et autres passages décisifs… Ils nous ont parfois également donné des missions secrètes!!

L’heure est passée très très rapidement et il était quelques fois un peu difficile de tous se mettre d’accord (5 cerveaux en ébullition et en stress, ça donne forcément quelques désaccords haha) mais nous avons vraiment passé un bon moment !

Bilan

Nous avons fini tranquillement notre course, renonçant à trouver toutes les balises, et nous sommes rentré au camp de base ! Le staff à l’arrivée a été aussi sympathique que celui d’accueil, ce qui nous a permis de finir sur une note encore plus positive.

Vous l’aurez compris j’ai passé un super moment et j’ai trouvé l’équipe organisatrice super !

Je ne peux que vous conseiller de participer à ce genre d’événement. D’ailleurs la prochaine Run for the dead aura lieu à Valence, vous pouvez retrouver toutes les informations ici.

Quant à moi, je guette les informations de la page facebook d’Arcanium (escape game dijonnais) qui a l’air d’organiser un événement de ce type en septembre prochain… Plus d’info ici.

A très vite,

Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  +  15  =  20