Rêve et appartement


Non classé / dimanche, mai 26th, 2019

Le réveil m’a sorti d’un rêve étrange ce matin. En soit, les rêves le sont souvent tu pourrais me dire. Celui-là se déroulait à Monoprix. J’étais en train de chercher un recourbe-cil, très certainement pour ne jamais m’en servir puisque cet objet me terrifie. Ah bah n’ayons pas peur des mots ! Ça ressemble à un instrument de torture et on m’a dit que ça peut briser tes cils si tu l’utilises mal. L’angoisse !Là, ils étaient tous cassés. Ou mous. Pas de bol.Et puis d’un coup, je sortais de chez l’esthéticienne et je voyais que l’arrière de mes cuisses était plein de petits poils. Alors que j’y allais pour ça, t’imagine un peu ma frustration. Et je réalisais que ce serait toujours comme ça. Qu’ils ne partiraient jamais. Je me rappelle plus si ça m’embêtait ou si je m’en fichais. Mais quand même, payer pour ce résultat !

T’imagines ? Même dans mes rêves je suis emmerdée par mes complexes. 

La journée a, malgré ça, bien démarré.

Cet après-midi, j’ai profité d’être en repos pour me consacrer à des activités enrichissantes tel que jouer au Sims. J’ai enfin fini de faire ma maison Friends. L’appartement de Monica et Rachel plus exactement. Celui qui nous a tous fait rêver, non ? Enfin, sauf si tu as des rires pré-enregistrés qui résonnent dès que tu raconte une blague.Vivre dans un appartement années 60, avec les meubles, la tapisserie et le carrelage qui vont avec me donne vachement envie de rester des heures sur mon ordinateur.Sauf que, du coup, ma famille n’a plus d’argent et je dois payer les impôts avant demain. Est-ce qu’on peut m’enlever mes enfants si je ne les payent pas ?? Est-ce que ça fait de moi une mauvaise mère de famille, de préférer une jolie cuisine plutôt que de payer l’électricité ? 

Ensuite, j’ai continué ma journée en faisant du tri en vue de mon déménagement. Réel hein, pas dans les Sims. Et ouai, bye-bye  le vieil appart, je traverse la Manche. Merci quand même pour tous ces bons moments passés ici. 

Je m’imaginais déjà dans une petite maison en brique, avec une fenêtre en trois parties. Tu sais, celle en arc de cercle avec des angles. Dans les films, ils en ont toujours une. Ils ont même installés une banquette pour regarder tomber la neige en pensant à leur vie.J’aurai donc cette fenêtre et un petit jardin tout en longueur. Avec un petit potager. Oh et un corgi !Ce sera chouette. 

En regardant les annonces, j’ai vu cette maison disparaître loin. Vraiment loin. Et je découvre que j’aurai très certainement un appart rempli de moquette. Sans ma fenêtre. Ni mon jardin. Ni Kim-K (mon corgi). C’est sûr qu’en partant sans emploi pour ma part, on a plutôt un budget limité pour démarrer. 

Bon. Et bien, bonjour années 60 anglaises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *