Par un matin d’automne, Robert Godard


Non classé / dimanche, octobre 21st, 2018

L’histoire

Léonora, une femme d’une soixantaine d’année, décide de raconter son enfance et son histoire à sa fille. Nous voilà plongé dans le passé afin de découvrir tous les secrets d’une famille peu ordinaire. 

Mon avis

J’ai lu ce livre après La chambre des morts de Franck Thilliez et j’avais hâte de le commencer. Je l’ai découvert sur la chaîne de Margaud Liseuse (sa chaîne) où elle le présentait dans sa PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge (les explications : ici). Férue de roman autour des secrets de famille, j’étais très contente de démarrer ce livre après une lecture décevante.

J’ai donc fait la connaissance de Léonora et de toutes les personnes qui gravitaient autour d’elle. Le livre débute par nous présenter son enfance douloureuse. Orpheline de père et de mère, elle a été élevée par un grand-père peu expressif et une affreuse belle-grand-mère (est-ce qu’au moins cette expression existe ??). Celle-ci va très vite lui faire comprendre qu’elle n’est qu’une «batârde» et jouer de ça pour la tourmenter. On part sur un début d’histoire qui m’a beaucoup fait penser à Cendrillon ! 

On en apprendra ensuite plus sur l’histoire de ses parents et ses grands-parents. 

Le récit est toujours fait à la première personne mais le narrateur va régulièrement changer : une fois Léonora , une autre, Mr Willis, ami de son père, et parfois d’autres personnages secondaires. J’ai beaucoup aimé cette façon de procéder.

Je suis un peu déçue de cette lecture dont j’attendais beaucoup. Ayant déjà lu de très bonne saga familiale ou de roman autour des secrets, je suis assez difficile dans ces genres. L’histoire était sympa, je n’ai pas réussi à percer les différents mystères, mais il manquait un je-ne-sais-quoi pour que je sois transportée.

Les personnages étaient riches mais je n’ai pas réussi à éprouver une véritable affection pour eux. Ceux qui m’ont le plus touché étaient finalement ceux que l’on découvre le moins : l’arrière grand-père et l’amie de la mère de Léonora.

Le style de l’auteur était agréable, facile à lire et il maîtrise très bien la narration à la première personne, jonglant d’un personnage à l’autre de façon très fluide.

Conclusion

J’ai passé un moment agréable mais je n’ai pas adoré ce livre. Je vous le recommande si vous aimez les secrets de famille, bien qu’à mon goût, il existe d’autres romans plus réussis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *