Jour 21


Angleterre / mardi, juillet 9th, 2019

« Si tu veux que la semaine te sourit, lundi prépare des cookies » Dalaï Lama 

Hier, j’étais décidé à suivre ce mantra afin de démarrer ma semaine du bon pied 

J’ai débuté ma matinée en scrollant allègrement sur mes différents réseaux jusqu’à tomber sur la bande-annonce du nouveau live-action Disney, Mulan. C’est l’un des dessins-animés (dessin-animés ? Dessin-animé ?) qui m’a le plus marqué enfant. Cette jeune femme décidée à aller se battre pour son pays était l’un des premiers personnages féminins fort qui est entré dans ma vie.  Alors autant te dire que j’avais un peu peur en appuyant sur lecture. Et finalement c’est le premier live-action que j’ai envie de voir. L’actrice a l’air parfaite pour le rôle et soyons honnête, j’ai hâte de voir la nouvelle version de « Comme un homme ». Oui, je sais qu’il n’y aura pas Mushu mais je vais tout de même laisser une chance à Disney. Bien sûr, ma journée a été ponctuée de plus de violence que le feu des volcans.

Suite à cela, je me suis perdue sur Youtube et de fil en aiguille, j’ai fini par suivre un tutoriel smocky eyes. Tu sais, le maquillage foncé des yeux qui est si beau quand il est réussi. J’étais très concentrée et pendant quelques minutes tout s’est bien passé. Puis, surgissant de nulle part, deux paquets plus foncés se sont baladés sur mes paupières et j’ai été incapable d’en faire quelque chose.

Là où je me suis inquiétée c’est en me démaquillant. J’ai remarqué une irritation sur ma paupière droite et j’ai depuis une tâche rouge qui me picote. Je ne sais pas si cela vient de ma délicatesse lorsque j’ai retiré le fard à paupière ou d’une réaction à ce dernier.  C’est très certainement mon corps qui me puni de n’avoir pas réussi à me créer un regard de braise et qui va maintenant me faire perdre un oeil. 

Je suis ensuite tombé sur une vidéo fitness-danse et je me suis retrouvée à sautiller dans mon appartement. Les voisins du dessous ont certainement pensé que le ciel allait leur tomber sur la tête. Avec un peu de chance, ils blâmeront les travaux dans la rue.

La fin de la journée  est arrivé et il n’y avait pas un cookie à l’horizon…

Mauvaise augure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *